OnionCat Howto

Bijour en ce dimanche ensoleillé … ou pas

Encore un truc super (in)utile que je vais vous présenter : OnionCat.

C’est quoi ?
C’est un service qui repose sur le réseaux tor, en fournissant une IPv6 pour accéder au différents services fournit par tor, un peu comme un VPN PtP.

Pour l’installer :
L’auteur du logiciel a une page sur launchpad, il faut récupérer le deb d’onioncat. Une fois installer, il faut rajouter ces deux lignes dans le fichier /etc/tor/torrc :

HiddenServiceDir /var/lib/tor/hidden_service/
HiddenServicePort 8060 127.0.0.1:8060

Ensuite, il faut démarrer ou redémarrer tor :

sudo /etc/init.d/tor start

Puis lancer le service d’onioncat :

sudo bash
ocat `cat /var/lib/tor/hidden_service/hostname`

Ensuite, un ifconfig vous renverra une interface tun avec une ipv6, à partir de ce moment, vous pourrez accéder aux services tor par IPv6.

Attention : lors de la première utilisation, tor doit tout de même établit « une route » … ce processus peut durer plusieurs minutes ^^, pour vérifier ça, vous pouvez tenter un : ping6 fd87:d87e:eb43:f947:ad24:ec81:8abe:753e

3 réflexions sur « OnionCat Howto »

  1. A noter, qu’avec cette IP, on peut télécharger en toute tranquillité entre utilisateurs de TOR sans montrer l’ip fournit par son FAI, rendant donc inefficace les système mis en oeuvre par HADOPI 😉

    Puisque l’on utilise une IP fournit par le réseaux TOR, donc inconnu de notre FAI, d’autant plus que les paquets son encapsulés et chiffrés via notre IPv4 jusqu’aux point d’entré du réseaux TOR et ensuite on passe par plusieurs noeuds avant de montrer son IPv6 … enjoy :p

  2. Ouais mais alors quelle différence avec utiliser privoxy?

    Et puis ca veut dire que les dl passent par le reseau tor? ce qui est pas trop souhaitable pour le reseau? (a moins que je pige pas qqchose?)

    Bonne continuation

  3. Pour ma part … privoxy est un service que je n’aime pas voir tourner sur ma machine, alors si je peux m’en passer … 😉
    Le gros intérêt de OnionCat est l’accès au services cachés sans avoir à mettre de proxy particulier (pas besoin de changer la conf de son navigateur web,irc,mail, …).
    Sinon, j’utilise maintenant torproxy (qui zappe certain noeud rendant les connexions plus rapide, mais ça baisse le nombre de noeud à 0) avec des débits moyens de 200ko/s.
    (dsl pour le retard du commentaire …)

Les commentaires sont fermés.